• "Je rêve un roman doué d'ubiquité", disait Hélène Frappat en commençant à écrire Le mont Fuji n'existe pas. Les écrivains devraient se méfier de leurs rêves. Le mont Fuji n'existe pas n'est pas exactement un roman. Il est plusieurs romans qui ne sont ni tout à fait là, ni tout à fait ailleurs. Comme une cartouchière neuve porte la promesse du carton plein, c'est une série de rencontres comme un défilé de romans fantômes, ou pire : possibles. L'exploration ludique (on pense à ce jeu si dangereux : Action ou vérité ?) de la très mouvante frontière entre vérité et fiction, secrets et littérature. Tour à tour magicienne et mécanicienne, Hélène Frappat, qui s'est longtemps identifiée à Fantômette, mène l'enquête. Elle éclaire ici pour nous les rouages du moteur de sa propre écriture. Quand elle ne les plonge pas dans l'ombre. 

  • Obsédée par le rêve d'une maison qui la hante, une jeune femme qui fait visiter des appartements à Paris est le témoin de la très mystérieuse disparition d'un enfant. Trouvera-t-elle dans son rêve la clé de l'énigme du réel ? Des ruines du Parc Monceau à la lande galloise, entre les malédictions du passé et les divers déguisements de la vérité, "Lady Hunt" réinvente le roman gothique anglais et toutes les nuances du sortilège.

  •   À travers l'épopée de deux jeunes frères solitaires aux origines mystérieuses, enfants sauvages littéralement surgis du paysage, et dans les plis d'un puissant et fantasmatique fleuve de fin du monde, une variation intemporelle autour d'Huckleberry Finn. Une fugue initiatique qui échappe à tous les genres qui l'irriguent : roman d'aventures, récit d'avant la nuit, fable écologique, parabole quasi-biblique, cauchemar fantastique... Un retour à l'innocence de la narration. L'enfance de l'art.

  • En chinant aux Puces de Clignancourt, le narrateur ou la narratrice, on ne sait pas au juste, acquiert des films de famille datant des années 50. Il y découvre Aurore, filmée par son père puis par son fiancé jusqu'à ses trente ans. L'étonnement survient quand, à ces images se superposent les rêveries et l'histoire d'A., jeune télépathe. Le doute grandit quant à l'identité des deux personnages : A. et Aurore.
    Dans l'atmosphère surannée d'une famille de la bourgeoisie provinciale, Par effraction parvient à entraîner le lecteur au coeur même des problématiques du monde contemporain. Les "cambriolages intimes" et fictionnels du récit font écho au voyeurisme ambiant de la télévision et des blogs.

    Hélène Frappat, née en 1969 à Paris, est philosophe, traductrice et critique de cinéma. Elle est l'auteur de plusieurs romans aux éditions Allia et chez Actes Sud.

  • Dans l'enfance, Emmanuelle a été la meilleure amie de L. Vingt ans plus tard, elle resurgit dans sa vie, l'invitant à lui rendre visite quelque part en Bretagne. Dans le train qui, machine à remonter le temps, emmène L. et son fils vers les brumes du passé, les souvenirs et les destins prennent corps.
    Avec une délicatesse et une justesse rares, Hélène
    Frappat explore la position du témoin qui surprend
    chacun à la lisière de soi, au bord des autres.
    Cinégénique et musical, INVERNO effeuille les mystères de la mémoire et fredonne la dissonance des émotions, sur l'air d'une fugue où la nostalgie n'est jamais dénuée de violence.

  • Des étés passés dans le maquis, elle se souvient de voix et de visages étranges, souvent inquiétants. De l'enfance au bord du fleuve, protégé par ses bruissements incessants alors que la famille n'est déjà plus qu'un leurre, la narratrice convoque ses héritages insulaires, la force et la beauté de ces lieux qui marquent une vie à jamais.

empty